Le plant français de pomme de terre FNPPPT Gnis

Doryphore

Leptinotarsa decemlineata
(Colorado Beetle)

Agent responsable

Le Doryphore est un petit coléoptère de 10 à 12 mm, jaune rougeâtre avec plusieurs taches noires sur le thorax et cinq bandes noires sur les élytres.

L'adulte pond des oeufs de couleur jaune orangé en amas sur la face inférieure des feuilles. La larve, légèrement incurvée et de couleur rouge-orangée, porte une double rangée de taches noires sur le côté de l'abdomen.

 

Description des symptômes en végétation

Les adultes hivernent dans le sol (20 à 30 cm) et remontent à la fin du printemps pour consommer les premières pousses de pomme de terre et parfois même l'épiderme des tiges. Ils sont alors très nuisibles en raison de leur voracité et du fait qu'ils peuvent consommer la totalité du feuillage.

Les larves commencent à dévorer les feuilles qui les portent puis celles voisines jusqu'au sommet de la plante. Leur consommation est très importante et rapide.

En cas de forte infestation, la plante défoliée ne peut plus assurer le grossissement des tubercules : la diminution de rendement peut être très importante.

Lutte

  • Éviter d'effectuer des façons culturales au moment où les larves cherchent à pénétrer dans le sol (été) ce qui faciliterait leur enfouissement,
  • Traitement chimique généralisé. Les larves sont facilement tuées par la plupart des insecticides mais les adultes sont très résistants.

De nombreux insecticides homologués vis à vis des pucerons présentent également une efficacité contre le doryphore.

<< Retour à la liste des maladies