Le plant français de pomme de terre FNPPPT Gnis

Virus Y

PVY = Potato virus Y

Agent responsable et transmission

Le virus Y est un Potyvirus transmis par de nombreuses espèces de pucerons. C'est un virus de type non-persistant car le puceron ne peut le transmettre que dans un délai de une à deux heures après son acquisition par piqûre d'une plante contaminée.

L'inoculum initial pour la contamination peut provenir de plantes malades de la parcelle ou du voisinage, de repousses infectées ou d'autres plantes hôtes (tomates, tabac, ...).

Description des symptômes en végétation

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

Effets du virus Y sur le feuillage de la pomme de terreLa manifestation des symptômes en végétation dépend de la souche de virus Y (Yo : Y ordinaire ou Yn : nécrotique), de la variété, des conditions climatiques et du type d'infection (primaire ou secondaire).

Dans le cas des souches de type Yo, une contamination de l'année en cours (infection primaire) se manifeste par l'apparition de taches nécrotiques noires, au niveau des nervures, à la face inférieure des feuilles. Les feuilles deviennent cassantes et se dessèchent, en restant attachées à la plante. Elle peut aussi provoquer une mosaïque déformante (frisolée), souvent localisée sur une tige ou partie de plante (photo de droite).

Une contamination de l'année précédente (infection secondaire) produit, en revanche, des symptômes beaucoup plus prononcés et très variables selon les variétés. Ils peuvent être de trois types :

déformation • frisolée : déformation foliaire avec mosaïque, soit un gaufrage des feuilles accompagné d'un phénomène de brillance et de mosaïque,

Bigarrure sur pomme de terre• bigarrure : nanisme avec taches nécrotiques importantes sur les nervures foliaires et fortes déformations des plantes,

Effet de la mosaïque de la pomme de terre provoquée par le virus Y• mosaïque (alternance de zones vert clair et vert foncé) non déformante, plus ou moins prononcée selon la variété et mieux visible par temps couvert.

Dans le cas du virus Yn, l'infection de l'année donne des mosaïques légères tandis que pour l'infection de l'année précédente, le symptôme de mosaïque est plus ou moins marqué. La grande variabilité du virus Y favorise l'apparition de nouvelles souches comme par exemple le PVYN_W induisant des symptômes légers sur pomme de terre et de type O en sérologie.

Lutte

  • Utilisation de plants sains résultant de la sélection sanitaire généalogique,
  • Production dans un environnement favorable,
  • Épuration des plants virosés,
  • Défanage avant maturité,
  • Traitement aux huiles minérales.

<< Retour à la liste des maladies