Le plant français de pomme de terre FNPPPT Gnis

Galle verruqueuse

Synchytrium
(Black Wart)

Agent responsable et transmission

La galle verruqueuse est une maladie grave de la pomme de terre provoquée par un champignon primitif : Synchytrium endobioticum.

Les spores libérées par les tumeurs peuvent se conserver de nombreuses années (jusqu'à 30 années) dans le sol, sous forme enkystée.

Les attaques sont particulièrement sévères en climat froid et humide, comme en Europe du Nord et Centrale.

Description des symptômes sur tubercules

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

Des tumeurs, dues à la prolifération des cellules, de taille très variable (quelques mm à la taille du poing), se développent au niveau :

  • des lenticelles,
  • des stolons,
  • des parties souterraines de tiges.

Les attaques se situent principalement en-dessous du niveau du sol, quoiqu'en conditions très humides, on puisse aussi les observer sur les parties aériennes.
Les tumeurs ne se forment jamais sur les racines à la différence de la gale poudreuse ou des nématodes à galle.

Les tumeurs, d'abord blanchâtres, noircissent par la suite (photo de droite) et libèrent une poudre noire de spores. Les tumeurs peuvent verdir si elles sont exposées à la lumière.

La maladie peut évoluer en conservation.

Lutte

  • Mesure de quarantaine (restriction des importations de zones infestées...,
  • Emploi de plant sain,
  • Utilisation de variétés résistantes,
  • Pas de lutte chimique efficace.

<< Retour à la liste des maladies